Mustapha Baitas tacle le PJD et Benkirane sans les citer

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, a réfuté les critiques adressées aux partis de la majorité gouvernementale, suite à la réunion qui s’est tenue mardi au siège du Rassemblement national des indépendants (RNI), à Rabat.

Lors du point de presse qui a suivi le Conseil de gouvernement de ce jeudi 24 février, Mustapha Baitas a affirmé que « notre pays a expérimenté la parlote et que pendant dix ans l’on n’a fait que parler », faisant ainsi allusion aux deux mandats gouvernementaux du Parti de la Justice et du Développement (PJD).

Enfonçant encore le clou PJDiste, Baitas a évoqué Abdelilah Benkirane, sans le citer nommément, en ironisant que « nous avions même eu l’occasion de raconter des blagues au sein des institutions constitutionnelles ». Et de préciser qu’il est temps maintenant de passer à l’action pour oeuvrer à trouver des réponses, conformément à des stratégies, au travail sérieux et à un climat serein avec les partenaires.

Mustapha Batais a continué à défendre bec et ongles la majorité gouvernementale, en soulignant que celle-ci travaille à mettre en oeuvre le programme qu’elle s’est tracé. Comme il a vivement pointé du doigt les critiques acerbes qui font suite aux réunions mensuelles de ladite majorité.

A.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page