Migrants syriens: l’Algérie se dérobe et convoque à son tour l’ambassadeur marocain

Qu’est ce qu’on pouvait attendre de l’Algérie après la mise au point du ministère des affaires étrangères à propos de l’implication des autorités de ce pays voisin dans l’affaire des migrants syriens qui tentent chaque jour de s’introduire illégalement au Maroc?

La réponse n’a pas tardé et après avoir à son tour convoqué l’ambassadeur à Alger Hassan Abdelkhalek, le ministère algérien des affaires étrangères a rejeté catégoriquement les accusations portées par le Maroc sur ce sujet. L’Algérie nie toute implication des éléments de son armée et des garde-frontières dans cet exode massif que connaissent certains points de la frontière maroco-algérienne, notamment au niveau de la ville-oasis de Figuig.

Cependant, les autorités marocaines ont montré, preuves à l’appui, à l’ambassadeur algérien à Rabat des photos et des enregistrements qui dévoilent l’implication directe de ses forces dans cet exode, notamment en transportant les migrants syriens vers la frontière et les encourageant à s’introduire sur le territoire marocain.

Mais, comme d’habitude, Alger préfère suivre la politique de l’autruche, comme si ces migrants s’étaient envolés d’un pays tiers sans passer par le territoire algérien!

T.J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page