Mezouar lorgne le poste de chef du gouvernement

Après Abdelilah Benkirane, Driss Lachgar et Ilyas El Omary, qui ont, à maintes reprises, déclaré être optimistes quant à la victoire finale lors des prochaines élections législatives, c’est au tour de Salaheddine Mezouar, le patron du RNI, d’afficher ses ambitions.

Lors des travaux du conseil national du Rassemblement national des indépendants, Salaheddine Mezouar s’est attardé sur les discussions autour du bilan gouvernemental que la majorité devait présenter. Il a notamment précisé que le RNI avait demandé de reporter la question afin de revoir la copie, présentée par les services du ministre de la communication, qui s’était illustrée par une partialité manifeste au parti du chef du gouvernement.

Sur ce plan, Mezouar a insisté sur le fait que ce bilan devait refléter l’effort de quatre partis et non pas uniquement du PJD. D’ailleurs, a-t-il poursuivi, même Benkirane était d’accord avec cette démarche et avait accepté les observations émises par les autres formations.

En ce qui concerne la participation du RNI aux élections, Mezouar a réaffirmé que sa formation est fin prête pour cette échéance à laquelle elle s’est préparée, non seulement pour obtenir de bons résultats, mais aussi dans la perspective de conduire le prochain gouvernement.

K. B.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page