Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes, un système de défense anti-aérienne très sophistiqué, selon le dernier numéro de l’hebdomadaire arabophone ” Al Ayam”.

L’acquisition de cet armement militaire n’est pas vu d’un bon œil par les Etats-Unis. Et les Américains l’ont déjà fait savoir quand la Turquie, après la Chine et l’Inde, avait émis le souhait d’acheter des S-400 russes.

A signaler que le système de défense anti-aérienne russe est d’une portée de 400 kilomètres, alors que celle des F-35 américains n’est que de 250 km , au grand maximum.

La même source explique que la Russie a cité le nom du Royaume dans la liste des pays arabes souhaitant acquérir ses S-400. Dans ladite liste, on trouve aussi les noms de l’Arabie Saoudite, de l’Irak, Qatar, en sus des noms d’autres pays, à l’instar de l’Iran et du Vietnam.

La polémique entre Washington et Moscou ne cesse d’enfler, surtout quand la Turquie, un pays de l’OTAN, a émis le souhait d’acheter ce matériel militaire russe. Ankara serait ainsi la sixième capitale à avoir acquis des S-4OO russes.
Ne tolérant point ces acquisitions, précise la même source, les Etats-Unis menacent de sanctionner économiquement tout pays qui achète ce matériel militaire russe. Et ce, en vertu de la loi CAASTA (loi sur les sanctions contre les adversaires de l’Amérique)

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Message du roi Mohammed VI au nouveau DG de l’IAEA

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Rafael Mariano Grossi à l'occasion de sa nomination au poste de Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (IAEA).