Maroc-Sénégal: Amis plus que jamais

Le Sénégal a salué, ce lundi à Rabat, l’engagement infaillible du roi Mohammed VI en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique et sa vision pour l’émancipation et le développement du continent.

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Amadou Ba, a ainsi mis en exergue la vision du Souverain pour l’émancipation et le développement du continent à travers une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, ainsi que son leadership notamment en matière de migration.

Pour sa part, Bourita a loué le rôle avant-gardiste du président sénégalais Macky Sall, dont la conduite éclairée du Comité d’Orientation du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) a permis à cette instance de renforcer son efficacité dans le plaidoyer et la définition des priorités africaines dans le domaine du développement, et de consolider son rayonnement au sein de la communauté internationale, indique le document.

Bourita s’est aussi félicité des progrès remarquables enregistrés par la République du Sénégal en matière de développement économique et a réaffirmé la détermination du Royaume à continuer de poursuivre les relations de partenariat avec le Sénégal pour concrétiser les aspirations de développement de son peuple.

Les deux ministres se sont réjouis, en outre, de la qualité exceptionnelle et de la densité des relations multiséculaires entre les deux pays frères, nourries par les liens historiques socio-économiques, culturels et religieux, saluant à cet égard la relation distinguée entre le roi Mohammed VI et le président de la République sénégalaise.

Ils ont, par ailleurs, noté avec “une profonde satisfaction” les progrès accomplis dans la coopération bilatérale, notamment dans les domaines de la santé, de l’agriculture, des transports, de la pêche et de la diplomatie, et ont convenu d’encourager les investissements mutuels et de prendre les mesures nécessaires pour créer de nouvelles opportunités d’investissement pour les communautés d’affaires des deux pays.

Les deux parties ont souligné, en ce sens, les énormes opportunités économiques et commerciales offertes par les deux pays, soulignant l’importance stratégique de la Grande commission mixte de coopération (GCMC) en tant que mécanisme bilatéral structuré.

A cet égard, les deux parties se sont accordées sur la nécessité de tenir la prochaine session de la GCMC, à une date et à un lieu qui seront convenus d’un commun accord, poursuit le communiqué.

Dans le domaine de la politique internationale et régionale, les deux ministres ont constaté la convergence de leurs vues et la similitude des principes qui orientent leur vision des questions soulevées.

A cet égard, les deux parties se sont accordées pour poursuivre la concertation et la coordination de leurs positions au sein des rencontres et forums régionaux et internationaux et d’œuvrer ensemble pour défendre les intérêts des pays africains et ce, en vue de créer les conditions favorables à la paix, à la sécurité, à la stabilité et au développement humain durable du continent.

Et ayant à l’esprit la montée du terrorisme et l’extrémisme violent dans la zone sahélo-saharienne, les deux parties ont convenu de soutenir les initiatives régionales et internationales visant à mettre un terme à ces fléaux et d’intensifier leur coopération bilatérale dans le domaine de la lutte antiterroriste par l’échange d’expériences et d’informations, ainsi que par la promotion des valeurs de modération et de respect de la diversité et de la tolérance.

Le Sénégal réitère son soutien ferme et constant à la marocanité du Sahara

Le Sénégal a réitéré, lundi à Rabat, son soutien ferme et constant à la marocanité du Sahara, considérant le plan d’autonomie présenté par le Royaume comme la seule solution à ce différend régional.

Cette position a été réaffirmée lors d’un point de presse par le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Amadou Ba, à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita. “Je voudrais réitérer à ce propos le soutien ferme et constant de la République du Sénégal à la marocanité du Sahara. C’est une position que le Sénégal défend depuis longtemps”, a déclaré le chef de la diplomatie sénégalaise, réaffirmant l’appui de son pays au rôle des Nations Unies pour trouver une solution à cette question.

Bourita a exprimé, à cette occasion, ses remerciements pour le ministre et la diplomatie sénégalaise qui, a-t-il dit, a “toujours été aux côtés” du Maroc dans son combat pour l’intégrité territoriale, ajoutant que le Royaume restera toujours reconnaissant à ce rôle” fort et actif “de cette position exprimée à chaque fois dans les réunions régionales et internationales. Amadou Ba effectue une visite de travail et d’amitié de deux jours au Maroc, la première du genre depuis sa nomination en avril dernier.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc va-t-il rouvrir le point de passage Bab Sebta?

Les autorités marocaines ont décidé la réouverture du passage frontalier de Bab Sebta, après sa fermeture il y a de cela quelques mois.