Maroc-Mauritanie: la petite bourde de Hassan Abyaba (VIDEO)

La neuvième édition du Festival des villes anciennes a débuté, dimanche à Chinguetti (530 km au nord-est de Nouakchott), avec la participation du Maroc en tant qu’invité d’honneur.

S’exprimant à l’ouverture du festival, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du Gouvernement, Hassan Abyaba s’est dit “fier du choix du Royaume du Maroc comme invité d’honneur de la neuvième édition du Festival des villes anciennes”.

Mais ce que les médias officiels n’ont pas rapporté, c’est que Hassan Abyaba a commis une bourde qui n’est pas passée inaperçue et qui a été très commentée sur la Toile.

Lors de son discours, le ministre s’est adressé au président mauritanien en l’appelant “Ould El Azzouzi”. Mais comme tout le monde le sait, sauf sans doute Hassan Abyaba, le chef d’Etat de la République de Mauritanie a pour nom Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Ne s’étant pas aperçu de sa “bourde”, le ministre de la Jeunesse, des Sports, de la Culture, a poursuivi son discours sans se rendre compte de son lapsus.

Heureusement, cela n’a pas empêché le Maroc et la Mauritanie de signer une convention de coopération dans le domaine de la jeunesse et des sports.

Cette convention, signée par Hassan Abyba et le ministre mauritanien de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, Taleb Ould Sid’Ahmed. Elle vise à promouvoir et à encourager la coopération entre les deux parties dans les domaines de la jeunesse et des sports, à travers la création et la mise à niveau d’infrastructures sportives, outre la formation de cadres sportifs et la participation à des activités d’estivage dans le Royaume.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: deux Singapouriennes victimes de vol

La police de Marrakech a arrêté en début de semaine deux individus pour avoir volé deux touristes dans l’ancienne médina de la ville ocre.