Maroc-Arabie Saoudite: une source diplomatique réagit (exclu)

Le Maroc s’est retiré de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen, selon une source qui s’est confiée à l’Associated press. Il est dit que le Royaume ne participera plus aux interventions militaires ni aux réunions ministérielles de la coalition. L’agence a également affirmé que le Maroc a rappelé son ambassadeur en Arabie Saoudite, ce qui devrait accroître les tensions entre les deux pays.

Selon la même source, le Royaume a pris cette décision après la diffusion par la chaîne saoudienne Al Arabya d’une émission spéciale où elle a cru bon mettre en avant les séparatistes du Polisario, “représentants de la fantômatique “RASD”, reconnue par de nombreux pays de par le monde”. La chaîne aurait ainsi riposté à la position juste et équilibrés du Maroc vis-à-vis de moult affaires où se débattent certains pays du Golfe.

Contactée par Le Site info, une source diplomatique n’a ni confirmé, ni démenti les affirmations de l’Associated press. “Pour le moment il n’y a rien rien d’officiel. Rien n’a été annoncé par la diplomatie marocaine. Je ne peux donc pas vous confirmer cette information qui n’a pas été diffusée par une agence marocaine”, indique notre source, sans doute pour laisser l’Arabie saoudite dans le flou. “Ce qui a été annoncé n’est pas officiel, mais il n’y a pas de fumée sans feu…”

Et d’ajouter: “On n’est pas au courant de ce qui a été annoncé par l’Associated press au sujet de l’ambassadeur. Nos positions ont toujours été directes et nous avons toujours exprimé clairement nos décisions”. La même source a également souligné que le Maroc, au cas où une décision est prise, devra l’annoncer via le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

Par ailleurs, une source de l’ambassade d’Arabie Saoudite au Maroc, contactée par Le Site info, a refusé de se prononcer sur ce sujet. “Demandez des réponses au ministère des Affaires étrangères, pas à moi”, a-t-elle lancé.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Aid Al Adha 2019: le ministère de l’Agriculture fait le bilan

Le plan d’action pour l'Aïd al-Adha 1440 adopté pour la deuxième année consécutive a permis à l’opération d’abattage pour le sacrifice de "se dérouler dans de bonnes conditions".