Maroc-Afrique du Sud: vers un réchauffement des relations ?

«Le Maroc et l’Afrique du Sud, les deux plus grandes économies africaines et premières destinations touristiques du continent, ont officialisé la normalisation de leurs relations diplomatiques», écrit jeudi le quotidien sud-africain SA People.

Le journal, qui se fait l’écho de la présentation, mardi, par l’ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud, Youssef Amrani, de ses lettres de créance au Président sud-africain Cyril Ramaphosa, souligne que l’audience présidentielle marque «un dégel» des relations entre les deux pays.

La publication revient sur les déclarations faites par Amrani à la presse suite à la présentation de ses lettres de créance, dans lesquelles il explique sa volonté de contribuer à la promotion des relations entre les deux pays.

«Il s’agit d’un développement majeur pour les deux pays», indique Bruce Marais, un analyste cité par SA People. Le rapprochement entre Rabat et Pretoria aura un immense impact économique et ouvrira le chemin pour la consolidation de l’amitié maroco-sud-africaine», poursuit l’analyste, un grand connaisseur du Maroc et de ses avancées.

«Le Maroc est un leader économique en Afrique du Nord vers lequel les investisseurs en quête d’opportunités se tournent», indique l’analyste, ajoutant que l’Afrique du Sud joue le même rôle en Afrique australe.

Cette vocation des deux pays leur permet de servir de locomotive pour l’économie africaine, souligne encore Marais, émettant le souhait de voir les deux pays renforcer leur rapprochement.

Le Maroc et l’Afrique du Sud partagent de nombreux aspects, souligne SA People, rappelant qu’en 2018, les deux pays ont été les premières destinations touristiques en Afrique: le Maroc premier avec 12 millions de visiteurs étrangers et l’Afrique du Sud deuxième avec 8,6 millions.

Casablanca et Johannesburg demeurent les principaux hubs financiers à l’échelle continentale, relève le journal, rappelant les importants pas franchis par le Maroc pour le développement de ses infrastructures durant les 20 dernières années. La publication cite, dans ce contexte, le vaste réseau autoroutier et le train à grande vitesse, le premier du genre en Afrique.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Burundi-Maroc: les Lions de l’Atlas sont arrivés à bon port (VIDEO)

Après un premier match peu convaincant face à la Mauritanie, les Lions de l'Atlas se sont envolés pour Bujumbura pour croiser le fer avec le Burundi ce 19 novembre...