L’USFP se dirige vers un congrès extraordinaire

Le Parti de la rose n’a récolté que ce qu’il a semé. Depuis l’élection de Driss Lachgar, les déchirements douloureux qui l’ont secoué ont fini par le mettre à genoux.

Après la déconfiture électorale du parti de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), le bureau politique s’est réuni en urgence pour analyser les résultats et les conditions dans lesquelles se sont déroulées les opérations de vote. N’ayant obtenu que 20 sièges, à peine suffisants pour former un groupe parlementaire, les socialistes ont exprimé leur déception devant cette maigre performance.

La direction du parti a décidé d’appeler à un congrès « organisationnel » afin de mettre au point une stratégie de relance de ses structures et de dépasser les querelles organisationnelles qui ont été pour beaucoup dans les maigres scores enregistrés, surtout dans les grandes villes. Elle a également décidé de contacter tous les militants ittihadis qui, pour une raison ou une autre, se sont éloignés du parti et seront appelés à réintégrer ses structures. Cette invitation, exclut cependant tous ceux qui ont porté atteinte au parti, notamment ceux qui ont « distillé leur venin contre l’USFP et ses militants à travers les réseaux sociaux », précise un communiqué.

T. J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page