Les promesses d’El Othmani après les attaques de Benkirane

Le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani s’est réuni le 8 février avec les partis de la majorité gouvernementale pour se pencher sur les dernières attaques de l’ex-secrétaire général du PJD Abdelilah Benkirane à l’encontre du RNI et de l’USFP.

Une source a confié à Le Site info que la majorité a sollicité le chef de l’exécutif afin de prendre une position par rapport aux déclarations virulentes de son prédécesseur. El Othmani, qui a exprimé sa solidarité avec les six partis, a demandé un délai pour se réunir avec les membres du secrétariat général du PJD avant de se prononcer.

La même source a précisé que le chef de gouvernement a poussé ses ministres PJDistes, à l’instar de Ramid et de Daoudi, à exprimer publiquement leur soutien à la majorité.

« Les ministres du parti islamiste insistent pour évoquer ce sujet à chaque fois que l’occasion se présente », souligne notre source.

Si certains avaient avancé que les ministres du RNI ont décidé de boycotter le conseil à cause des propos de Benkirane, une source fiable du parti de la Colombe nous avait affirmé le contraire.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19 au Maroc: 228 nouveaux cas, 3 autres décès

Le Maroc enregistre désormais 14607 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 240 décès et 10639 guérisons.