Les fonctionnaires fantômes dans le collimateur d’El Malki

Il semble que l’ère de Habib El Malki, à la tête de la chambre des représentants, va connaître des chamboulements. C’est ce qui ressort des informations qui circulent dans les couloirs faisant état d’une liste qui a été établie au sujet de dizaines de fonctionnaires fantômes.

Ceux-ci, ayant bénéficié de l’indulgence des précédents responsables et des couvertures politiques de leurs partis, se permettaient le grand luxe de toucher des salaires mirobolants sans quitter leurs domiciles ou les cafés de la capitale. Il y a même une liste d’épouses de députés ou de responsables politiques de différents partis, qui touchent leurs salaires, sans avoir jamais mis les pieds dans l’enceinte de l’hémicycle.

Cette époque est révolue, assure un proche du nouveau président, qui précise qu’une véritable « purge » sera opérée, tout au long des deux mois de vacances parlementaires séparant les sessions d’automne et de printemps.

T.J


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page