Le Quai d’Orsay réagit au dernier rapport sur le Sahara marocain

La France a réaffirmé, jeudi, «sa volonté que soit mise en œuvre une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable» à la question du Sahara, considérant le plan d’autonomie marocain comme «une base sérieuse et crédible de discussions».

«La France se félicite de l’adoption de la résolution 2468 du Conseil de sécurité des Nations unies qui renouvelle le mandat de la MINURSO. Elle rappelle son plein soutien à cette opération qui joue un rôle essentiel en faveur de la paix et de la stabilité dans la région», a déclaré la porte-parole du ministère de l’Europe et des affaires étrangères dans un point de presse électronique.

«La France réaffirme sa volonté que soit mise en œuvre une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable. A cet égard, elle considère le plan d’autonomie marocain de 2007 comme une base sérieuse et crédible de discussions», a ajouté la porte-parole en réponse à une question de l’agence MAP au sujet de l’adoption, mardi dernier, de ladite résolution.

La France «continuera d’appuyer le travail de l’Envoyé personnel du Secrétaire général, Horst Köhler, et le processus qu’il a lancé à Genève en décembre dernier puis consolidé en mars réunissant le Maroc, le Front Polisario, l’Algérie et la Mauritanie», a-t-elle assuré également.

Rappelons que dans sa résolution 2468, le Conseil de sécurité de Nations unies a décidé de proroger de six mois le mandat de la MINURSO, tout en consacrant, une fois de plus, la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain.

L’instance exécutive de l’ONU s’est, par la même, félicitée des efforts « sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l’avant dans le processus visant un règlement » du conflit.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page