Le polisario vient d’essuyer un nouveau coup dur

Nouveau coup dur pour le polisario. Le gouvernement espagnol a en effet empêché la tenue d’une rencontre pro-polisarienne au sein du Parlement à Madrid.

Selon le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l’information dans sa livraison de ce week-end, le ministère espagnol des Affaires étrangères a remis un rapport secret à l’institution parlementaire, précisant son refus de la tenue d’une rencontre pro-polisario, les 16 et 17 novembre courant.

Une rencontre qui devait voir la participation de plusieurs partis d’Europe et d’Afrique, ainsi que des députés des partis espagnols Podemos et Ciudadanos (Les Citoyens), mais sans celle des deux principaux partis espagnols, le Parti populaire et le Parti socialiste.

Ceci afin de préserver les bonnes relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne, notamment ces derniers temps, toujours selon le quotidien, qui souligne que le rapport précise que “toute action des pouvoirs publics visant à soutenir les revendications du polisario pourrait avoir des conséquences immédiates sur les relations bilatérales avec le Maroc”.

Y.H.

Suggestions d’articles

SIAM: le roi Mohammed VI offre un dîner en l’honneur des participants

Le roi Mohammed VI a offert, ce jeudi 18 avril à Sahrij Souani à Meknès, un dîner en l'honneur des invités et participants à la 14ème édition du SIAM-2019.