Le Polisario recoit une gifle cinglante de la part de la Suède

Les travaux du Congrès du Parti social démocrate se sont achevés sur une bonne note pour le Maroc. En effet, tout le monde appréhendait une prise de position hostile à l’intégrité territoriale du Maroc, surtout qu’une résolution avait été déposée par des députés de ce parti exhortant le gouvernement à reconnaître officiellement la RASD.

Le Congrès, auquel 4000 militants du Parti social-démocrate ont participé, a vu la présence remarquée de l’ambassadrice du Royaume, Amina Bouayach, ainsi que d’une délégation de l’Union socialiste des forces populaires (USFP). Alors que les médias du côté d’Alger et des séparatistes avaient claironné qu’une délégation du Polisario avait assisté à ses assises, conduite par le dénommé Mohamed Sidati, son représentant en Europe.

Cependant, cette manoeuvre a lamentablement échoué puisque la ministre des affaires étrangères du Royaume de Suède Margot Wallström a tout balayé d’un revers de la main. Elle a précisé que le gouvernement a pris la décision unanime de ne pas reconnaître cette entité et de s’en tenir aux résolutions du Conseil de sécurité sur la question tout en soutenant le Secrétaire général de l’ONU dans ses efforts à trouver une solution politique mutuellement acceptable. Cette position a été adoptée également par la résolution finale du Congrès.

A rappeler que le Maroc n’avait pas d’ambassadeur en Suède durant presque trois années, période pendant laquelle les adversaires du Maroc ont trouvé le terrain propice pour embobiner l’opinion publique suédoise en se présentant comme un peuple sahraoui martyre et persécuté aspirant à l’indépendance.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page