Le PAM tourne définitivement la page El Omari

Fini l’ère Ilyass El Omari au PAM. Selon des sources concordantes, le PAM a définitivement tourné la page de l’ère El Omari à la tête du PAM et limité ses pouvoirs au sein du parti. En effet, selon les mêmes sources, l’ancien secrétaire général a été écarté des affaires du parti. Ce qui est également le cas pour ses proches collaborateurs.

Selon le quotidien arabophone Al Akhbar dans son édition du mardi 8 janvier, la réunion des bureaux politique du PAM, qui s’est déroulée samedi dernier à Rabat, a décidé de faite table rase des échecs de la période d’El Omari et de se préparer à la reconstruction du parti.

L’opération de restructuration du parti se fera d’abord par l’adoption de décisions importantes à l’encontre des membres du PAM qui ont voté pour d’autres partis durant les élections communales, ainsi que par l’instauration d’un comité d’éthique. Enfin, les membres du parti sont décidés à stopper l’influence du clan rifain qui contrôlait le PAM.

Aymane A.K.

Suggestions d’articles

PAM: encore des exclusions pour “fautes graves”

"Au suivant!" semble devenir la profession de foi PAMiste. Ou du moins celle de Hakim Benchamach, le patron du parti du Tracteur.