Le Maroc rappelle son ambassadeur en Arabie Saoudite

Le Maroc s’est retiré de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen. C’est ce qu’a annoncé un responsable gouvernemental ce jeudi 7 février à l’Associated press, soulignant que le Royaume ne participera plus aux interventions militaires ni aux réunions ministérielles de la coalition.

L’agence a également annoncé que le Maroc a rappelé son ambassadeur en Arabie Saoudite, ce qui devrait accroître les tensions entre les deux pays. Selon la même source, le Royaume a pris cette décision après la diffusion par la chaîne saoudienne Al Arabya d’une émission spéciale où elle a cru bon mettre en avant les séparatistes du Polisario, “représentants de la fantômatique “RASD”, reconnue par de nombreux pays de par le monde”.

La chaîne aurait ainsi riposté à la position juste et équilibrés du Maroc vis-à-vis de moult affaires où se débattent certains pays du Golfe.

A noter que par le passé, l’affaire du Sahara marocain n’avait jamais été utilisée par les Saoudiens à l’encontre du Maroc, lors de refroidissements politiques entre les deux pays.

N.M.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Aid Al Adha 2019: le ministère de l’Agriculture fait le bilan

Le plan d’action pour l'Aïd al-Adha 1440 adopté pour la deuxième année consécutive a permis à l’opération d’abattage pour le sacrifice de "se dérouler dans de bonnes conditions".