Le Maroc et le Royaume-Uni ont discuté du Sahara

Le dialogue stratégique Maroc-Royaume Uni a été lancé, jeudi à Londres, par la signature d’un accord sous forme d’échange de lettres portant institution de ce dialogue, par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et le secrétaire d’État britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth, Boris Johnson.

Le Maroc et le Royaume-Uni ont rappelé, à cette occasion, la profondeur des relations qui unissent les deux pays depuis 800 ans, ainsi que leur amitié traditionnelle.

L’accord portant institution du dialogue stratégique Maroc-Royaume Uni intervient pour conforter cette particularité des relations séculaires entre les deux monarchies et pour renforcer la dynamique de coopération bilatérale en vue de l’inscrire dans une perspective plus ambitieuse.

Ce nouveau dialogue, qui porte sur des questions stratégiques d’intérêt mutuel, est fondé sur le respect mutuel et s’inscrit dans l’esprit d’amitié et de coopération étroite qui caractérise les relations entre les deux pays.

Le dialogue stratégique maroco-britannique, qui se tiendra annuellement et alternativement dans les deux pays, aura un caractère global pour garder l’harmonie en se penchant sur quatre thématiques principales : Politique, Sécurité, “Économie et commerce” et “Culture, éducation et jeunesse”.

Dans le cadre de ce Dialogue, les deux parties ont également décidé de maintenir des canaux de communication réguliers et ont désigné le ministre d’État chargé du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, Alastair Burt, et la Secrétaire d’État, Mounia Boucetta, en tant que premiers points de contact pour examiner et résoudre les questions bilatérales clés, y compris celles qui sont urgentes

Par ailleurs, le Royaume-uni a affirmé avoir “pris note” des efforts “sérieux et crédibles” déployés par le Maroc pour “aller de l’avant” vers un règlement de la question du Sahara.

Le Maroc et le Royaume-Uni ont discuté de la coopération bilatérale et des questions régionales, y compris le Sahara “où le Royaume-Uni a pris note des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l’avant vers un règlement” de cette question, précise-t-on dans l’accord.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page