Le Maroc condamne fermement les déclarations de Netanyahu

Le Royaume du Maroc a exprimé, jeudi, sa ferme condamnation des dernières déclarations du Premier ministre israélien concernant l’annexion de la vallée du Jourdain et le nord de la Mer Morte.

Le Royaume du Maroc qualifie ces propos d’escalade dangereuse et de menace d’une nouvelle violation du droit international et des résolutions de la communauté internationale, qui est à même de torpiller tous les efforts inlassables visant à parvenir à une solution juste et globale au conflit palestino-israélien, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Le Royaume du Maroc, tout en réaffirmant son soutien constant et continu au peuple palestinien et son rejet de toute atteinte à ses droits inaliénables, à leur tête l’établissement d’un État palestinien indépendant sur les frontières du 4 juin 1967, avec Al Qods-Est comme capitale, appelle la communauté internationale, en particulier les membres permanents du Conseil de sécurité, à agir d’urgence pour empêcher la violation de ces droits, afin de préserver les chances de réalisation de la solution à deux États et de garantir la sécurité et la stabilité dans la région, conclut le communiqué.

Une partie de la Cisjordanie pourrait être annexée par Israël si Benjamin Netanyahu remporte les élections législatives du 17 septembre”. C’est ce qu’a promis, mardi, le Premier ministre lors d’une conférence de presse à Ramat Gan, près de Tel-Aviv. “Aujourd’hui, j’annonce mon intention d’appliquer, avec un futur gouvernement, la souveraineté d’Israël sur la vallée du Jourdain et la partie nord de la mer Morte”, a-t-il déclaré.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Real Madrid sous le charme de Mohamed Ihattaren ?

L’international maroco-néerlandais Mohamed Ihattaren serait dans le viseur du Real Madrid.