Le groupe PJD à la deuxième Chambre contre la réforme des retraites de Benkirane !

C’est une attitude politique inédite. Le groupe parlementaire du PJD à la deuxième Chambre du Parlement, censé appuyer les décisions du parti qui conduit l’Exécutif, a voté une résolution revendiquant le retrait pur et simple de la réforme des régimes des retraites initiée par Benkirane et défendue bec et ongles par ses députés et son gouvernement. Que s’est-il donc passé pour qu’un tel revirement se produise? La deuxième Chambre a mis en place une commission parlementaire chargée d’enquêter sur le fonctionnement de la Caisse marocaine de retraite.

Cette initiative fait suite à la réforme décidée par le gouvernement de Benkirane d’augmenter les cotisations, d’augmenter l’âge de départ à la retraite graduellement jusqu’à 65 ans et de réduire les taux des pensions. Cette réforme, décriée par les syndicats et par une bonne partie de la société civile, s’est faite essentiellement sous prétexte que la Caisse de retraite se trouve au bord de la faillite.

Or, après plusieurs mois d’enquêtes et d’auditions de plusieurs responsables gouvernementaux et de la Caisse de retraite, le rapport établi a révélé des dysfonctionnements très graves dans le système de management. Cette gabegie financière inadmissible a provoqué l’ire des parlementaires. Ceux-ci se sont rendu compte que les causes ayant poussé le gouvernement à décréter ladite réforme n’étaient pas suffisantes pour l’imposer aux fonctionnaires et de les léser dans leurs droits et acquis.

En outre, l’approche gouvernementale de la réforme n’aura qu’un effet placebo et les risques encourus par la Caisse demeurent omniprésents à l’échéance 2021. Par conséquent, c’est une réforme globale qui est aujourd’hui revendiquée, comme la commission technique chargée de ce dossier l’avait suggéré. Cependant, le gouvernement a fait dans la précipitation et a ignoré les recommandations de cette commission, qui s’avèrent aujourd’hui très pertinentes et justes.

Ce vote du groupe du PJD a sérieusement ébranlé les plans du Chef de gouvernement qui y voit un affront de plus. Sauf que ce dernier provient de ses propres troupes!

T.J

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page