Le gouvernement El Othmani en prend pour son grade

Encore une voix syndicaliste qui s’insurge contre l’accord social tripartite! Cette fois-ci, c’est celle de Addi Bouarfa, membre du Bureau exécutif de la Confédération démocratique du travail.
Dans une déclaration à Le Site info, le syndicaliste n’hésite pas à qualifier le gouvernement El Othmani d’antisocial. « Un Exécutif qui cherche à frapper de plein fouet le pouvoir d’achat des citoyens », a-t-il ajouté.
« L’augmentation des prix est la preuve que le gouvernement actuel persiste à résilier des acquis pour lesquels la classe ouvrière a milité », assène Bouarfa. Et de rappeler que ce militantisme perdure depuis l’assassinat de Omar Benjelloun par les forces obscurantistes, « ce syndicaliste dont l’action allait changer le cours de l’histoire et que nous n’oublierons pas et continuerons à dénoncer ses assassins ».
D’un autre côté, le député PAMiste a tenu à rappeler aussi l’article 8 de la Constitution bafoué par le gouvernement, selon lui. Ledit article stipule que « les organisations syndicales des salariés, les chambres professionnelles et les organisations professionnelles des employeurs contribuent à la défense et à la promotion des droits et des intérêts socioéconomiques des catégories qu’elles représentent » (ndlr).
Enfin, s’agissant de l’action de la CDT, Bouarfa soutient que celle-ci ne milite pas uniquement pour l’amélioration de la qualité des prestations sociales mais « nous revendiquons également des réformes constitutionnelles et politiques ».
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

El Othmani : « la situation épidémiologique est inquiétante »

La situation épidémiologique au Maroc connaît des évolutions inquiétantes qui nécessitent d'élever le niveau de prudence et de vigilance, a affirmé, jeudi, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.