Le gouvernement El Othmani en prend pour son grade

Encore une voix syndicaliste qui s’insurge contre l’accord social tripartite! Cette fois-ci, c’est celle de Addi Bouarfa, membre du Bureau exécutif de la Confédération démocratique du travail.
Dans une déclaration à Le Site info, le syndicaliste n’hésite pas à qualifier le gouvernement El Othmani d’antisocial. “Un Exécutif qui cherche à frapper de plein fouet le pouvoir d’achat des citoyens”, a-t-il ajouté.
“L’augmentation des prix est la preuve que le gouvernement actuel persiste à résilier des acquis pour lesquels la classe ouvrière a milité”, assène Bouarfa. Et de rappeler que ce militantisme perdure depuis l’assassinat de Omar Benjelloun par les forces obscurantistes, “ce syndicaliste dont l’action allait changer le cours de l’histoire et que nous n’oublierons pas et continuerons à dénoncer ses assassins”.
D’un autre côté, le député PAMiste a tenu à rappeler aussi l’article 8 de la Constitution bafoué par le gouvernement, selon lui. Ledit article stipule que “les organisations syndicales des salariés, les chambres professionnelles et les organisations professionnelles des employeurs contribuent à la défense et à la promotion des droits et des intérêts socioéconomiques des catégories qu’elles représentent” (ndlr).
Enfin, s’agissant de l’action de la CDT, Bouarfa soutient que celle-ci ne milite pas uniquement pour l’amélioration de la qualité des prestations sociales mais “nous revendiquons également des réformes constitutionnelles et politiques”.
Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Rabat: El Othmani reçoit son diplôme…20 ans après

C'est une première à la faculté des lettres et des sciences humaines de la capitale, dans les annales de l'Université marocaine, voire mondiale!