Langue d’enseignement: le blocage perdure au Maroc

Après le deuxième report du vote concernant le projet de la loi-cadre de réforme de l’Education et la formation, mercredi dernier sous l’Hémicycle, le blocage parlementaire persiste et signe.
Cette situation risque de perdurer, selon le quotidien Akhbar Al Yaoum de ce lundi. Et ce, après que les groupes parlementaires ont échoué à trouver un compromis au sujet de l’article 31 du projet précité, relatif à l’enseignement de certaines disciplines en langue(s) étrangère(s).
Le Parti de la Justice et du Développement est le premier responsable de ce blocage, suivi par le parti de l’Istiqlal qui refuse tout compromis en l’absence d’unanimité, ajoute le journal. Quant au Rassemblement national des indépendants, il exprime ses profonds regrets concernant l’échec du vote à cause de dissensions et de désaccords au sein des composantes politiques sous l’Hémicycle.
L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page