L’Algérie accuse le Maroc de lui voler le Couscous, le Raï et le Caftan !

Mais quelle mystérieuse maladie a atteint les responsables gouvernementaux algériens ? Après la rage de voir le Maroc réintégrer l’Union africaine par la grande porte, avec honneur et gloire, les voici qui « délirent » à propos du patrimoine immatériel.

Selon Assabah, leur ministre de la culture, Azeddine Mayhoubi, a tenu une conférence de presse pour « dénoncer » les présumés agissements du Maroc qui a osé, selon lui, voler la musique du Raï, le couscous et les ornements des caftans. Rien que ça !

Il a assuré aux médias de son pays, qui ont largement fait écho de ses élucubrations, que l’Algérie s’est adressée à l’UNESCO pour inscrire ces trois éléments dans le registre du patrimoine culturel national. Azeddine Mayhoubi a même affirmé que le ministre marocain de la culture avait déposé un dossier à l’organisation onusienne pour classer le Raï, comme patrimoine marocain. Chose qui a été démentie par les responsables de l’organisation. Heureusement que le ridicule ne tue plus !

Mehdi Demni

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page