Lahcen Haddad n’est plus ministre du Mouvement populaire

La crise entre Laenser et Lahcen Haddad couvait depuis longtemps. Elle vient de franchir un nouveau cap, puisque le ministre a tout simplement démissionné de son parti.

Le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, a fini par claquer la porte du Mouvement populaire. Sa prochaine destination est le parti de l’Istiqlal qui a accepté de le coopter et de l’inscrire en tête de liste des candidatures dans la circonscription de Khouribga.

Un haapy end pour ce ministre qui a souffert ces derniers temps à cause du refus de Mohand Laenser de lui délivrer l’accréditation, lui préférant une autre personne vivement recommandée et protégée par Mohamed Moubdiï, le ministre de la fonction publique.

Les querelles entre les deux hommes ont meublé les manchettes des médias et les colonnes des sites, tellement leur concurrence a dépassé toutes les lignes rouges. Haddad a même réussi à mobiliser 171 conseillers municipaux de Oued Zem et de Boujad qui ont adressé une pétition dûment signée au secrétaire général du MP, lui demandant de désigner Lahcen Haddad comme tête de liste.

Mais Laenser, appuyé par Hakima El Assali, surnommée la dame de fer, n’a jamais pardonné à Lahcen Haddad sa tentative de se présenter candidat au poste de secrétaire général du MP, l’année dernière.

Or, sur ce point, Haddad avait expliqué que sa candidature aurait été un bon signe, puisqu’elle aurait signifié que le parti respectait la démocratie. Mais, même en se désistant, son geste a été considéré comme un affront.

Avec cette candidature sur les listes de Chabat, Lahcen Haddad est presque assuré de remporter le siège, d’autant plus que les conseillers qui lui ont apporté leur soutien devant Laenser, sont prêts à le soutenir à nouveau le 7 octobre prochain.

Par conséquent, en démissionnant, il n’est plus considéré comme ministre du Mouvement populaire.

T. J.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Raja: la dernière proposition de Jawad Ziyat

Le président du Raja de Casablanca, Jawad Ziyat, a proposé une solution afin de garantir la stabilité du club après son départ.