Laenser: “Certains nous ont conseillé d’éviter la question des libertés individuelles”

Le Mouvement populaire (MP) a tenu ce samedi à Salé, la 11ème édition de son université populaire, sous le thème “les droits et les libertés, entre l’individu et la société”.

Intervenant à cette occasion, le secrétaire général du parti, Mohand Laenser a estimé que cette université est considérée comme une tribune ouverte sur l’ensemble des acteurs politiques, et ce dans la perspective d’ouvrir un débat constructif et élaborer une vision concernant la question des libertés individuelles, chacun de sa position de responsabilité.

“Les partis politiques sont souvent interrogés sur leur position quant à la question des libertés individuelles, mais la réponse à cette question n’est ni noire ni blanche, parce qu’au sein des partis, comme dans la société, les opinions divergent à ce sujet”, a par ailleurs indiqué Laenser.

Affirmant que “beaucoup de questions problématiques sont souvent ignorées par les partis politiques”, l’ancien ministre de l’Intérieur a ajouté: “Je ne vous cache pas qu’un certain nombre de nos amis nous ont conseillé de rester à l’écart de cette question (Libertés individuelles, ndlr), mais au contraire, nous avons jugé important de comparer les opinions et d’écouter tous ceux qui ont quelque chose à dire à ce propos”.

“Il est impossible de sortir avec une position unanime à l’issue de cette université, mais au moins nous devons trouver des explications et des justifications”, a-t-il fait savoir.

M.F.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Libertés individuelles: le MUR n’en démord pas

Le Mouvement de l'unicité et de la réforme (MUR), ossature idéologique du PJD, a annoncé que son Conseil consultatif "s'était arrêté sur le débat sociétal concernant les libertés individuelles dans notre pays".