La vérité sur les rumeurs annonçant le départ de Benchamach du PAM

Depuis la tenue, samedi à Rabat, de la réunion des bureaux politique et fédéral du Parti Authenticité et Modernité (PAM), les rumeurs vont bon train. La dernière en date, celle de l’éviction du Secrétaire général du parti, Hakim Benchamach. Une rumeur rapidement démentie par Khalid Adnoun, membre du bureau politique du parti du tracteur.

Dans un post Facebook, ce dernier a indiqué qu'”il n’y a aucune discussion” sur le limogeage ou la démission de Benchamach.

“Le parti n’est pas une caserne. Le PAM a ressuscité grâce à ses militantes et militants dans un esprit positif. La réunion d’hier des bureaux politique et fédéral a été une réussite sur tous les plans”, a-t-il écrit.

Rappelons par ailleurs qu’à l’issue de cette réunion, Ahmed Akhchichine a été nommé au poste de vice-Secrétaire général du parti.

Lors de son allocution introductive, le Secrétaire général du PAM, Hakim Benchamach, a tenu à louer les qualités d’Akhchichine (par ailleurs président de la région de Marrakech-Safi), qui a été l’un des dirigeants-fondateurs du parti.

Par ailleurs, le dirigeant PAMiste Abdellatif Ouahbi n’a pas assisté à la réunion. Dans une déclaration à Le Site Info, il a déclaré que “rien n’a changé pour qu’il assiste à cette réunion”.

Il a souligné que Benchamach ne respecte pas le règlement intérieur du parti, ajoutant qu’il n’est pas concerné par cette réunion et qu’il attend toujours le rapport de la commission d’Ahmed Akhchichine. Ce dernier joue d’ailleurs le rôle de médiateur au sein de PAM. “On m’a considéré comme putschiste donc ça ne sert à rien de prendre part à cette réunion programmée ce samedi à Rabat”, a-t-il poursuivi.

Au sujet du communiqué qu’avait sorti le parti à son égard, Ouahbi a souligné: “Je ne suis pas au courant des décisions prises par le parti, mais il faut patienter”. Et de conclure: “Je n’ai aucun problème avec les individus, mais avec les institutions.”

Il est à noter que Hakim Benchamach avait annoncé la tenue de cette réunion en vue de renforcer les rangs du PAM, à quelques années des prochaines élections.

R.T.

Suggestions d’articles

Des PAMistes veulent remettre le Tracteur en marche

Ils sont cinq membres fondateurs du Parti Authenticité et Modernité à avoir lancé ce qu'ils ont nommé "un appel à la responsabilité".