La riposte d’Al Adl wal ihsane aux accusations du gouvernement

Réponse du berger à la bergère ! Le mouvement islamiste Al Adl wal ihsane (Justice et bienfaisance) n’a pas tardé à répondre au gouvernement qui l’a accusé de jeter de l’huile sur le feu concernant les revendications des médecins et des étudiants en médecine et en pharmacie.

Dans son communiqué, Al Adl wal ihsane s’insurge contre les déclarations du gouvernement El Othmani à son encontre; les qualifiant de “méprisantes vis-à-vis d’une large composante de la société”. C’est-à-dire, “les étudiants des facultés de médecine et de pharmacie, leurs familles et leurs enseignants”.

De même que le mouvement islamiste ajoute que lesdites déclarations gouvernementales témoignent d’une “méconnaissance de l’intelligence des gens comme de l’échec continu de l’Exécutif à résoudre les problèmes où se débat le pays”.

Al Adl wal ihsane pointe également la politique de la fuite en avant du gouvernement El Othmani et “son incapacité à trouver les solutions adéquates à des problématiques professionnelles et académiques intrinsèques”.

Enfin, le communiqué exprime son dépit envers ce “niveau bas de l’insouciance auquel sont arrivés certains partis politiques”.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

PAM: Benchamach sollicite une intervention royale

Le moteur du parti du Tracteur est de plus en plus poussif et époumoné, à cause de nombreuses dissensions internes et intestines