La montée en puissance du Maroc en Afrique gêne l’Algérie (France info)

©Forbes / AFP
“Le Roi Mohammed VI fait de l’Afrique la profondeur stratégique, économique et diplomatique du Maroc”, écrit France info dans un article publié sur son site Internet.
Dans ses discours, le Souverain n’a de cesse d’expliquer à ses partenaires africains cette nouvelle stratégie de “coopération sud-sud”, “solidaire”, ou encore de “co-développement”, un discours qui a trouvé sa consécration avec l’organisation de la COP22 à Marrakech, relève l’auteur de l’article, notant qu’avec son islam ouvert et tolérant, sa réussite agricole (maîtrise de l’eau) ses énergies solaires et éoliennes, sa diplomatie active (COP22), le Maroc entend montrer la voie d’un possible décollage africain.
Cette montée en puissance “gêne l’Algérie, bien sûr, mais aussi l’Afrique du Sud qui se voit comme le leader naturel du continent africain”, fait remarquer la radio, rappelant que jusqu’en 2016, Rabat ciblait essentiellement les pays francophones d’Afrique de l’ouest mais ces derniers mois, au rythme des tournées et des discours royaux, le Maroc a élargi son action à tout le continent.
L’auteur de l’article affirme en outre que le Maroc mène depuis des années une vaste offensive diplomatique pour obtenir les soutiens nécessaires à sa réintégration à l’union africaine, rappelant que le Roi Mohammed VI a enchaîné ces derniers mois les voyages en Afrique: Rwanda,Tanzanie, Gabon, Sénégal, Ethiopie, Madagascar et Nigeria.
Le Souverain avait lancé la bataille diplomatique en juillet 2016, souhaitant un retour rapide de son pays au sein de l’UA, poursuit-il, soulignant que Rabat ne ménage pas ses efforts pour réintégrer l’Union africaine.
Le Roi multiplie les déplacements et les contrats sur le continent, comme l’illustre l’accord signé le 3 décembre dernier à Abuja sur un gazoduc reliant le Nigeria à l’Europe via le Maroc.
(avec MAP)

Suggestions d’articles

Après la décision du Maroc, des pays expriment leur intérêt pour la CAN 2019

Le Maroc a annoncé qu'il ne se portera pas candidat à l'organisation de la CAN 2019.