La jeunesse du PJD hausse le ton contre Laftit

Le secrétaire général de la jeunesse du PJD Mohamed Amekraz a critiqué le ministère de l’Intérieur qui, selon lui, censure ses activités.

Sur sa page Facebook, Amekraz a affirmé que les autorités locales de plusieurs régions du Royaume empêchent les jeunes de participer à l’action politique, encourageant ainsi cette apathie. Le secrétaire général a en effet indiqué que les activités de la jeunesse PJDiste sont censurées sans raisons valables. «A Inezgane, les autorités nous ont empêché de tenir un Congrès. En même temps, le Caïd de la commune Bni Hlal, à Sidi Bennour, a démoli la tente de notre cellule communication. On ne peut plus accepter ce genre d’abus. Il s’agit d’une atteinte aux droits de l’Homme», s’est insurgé Amekraz.

Et d’ajouter : «Le Maroc nous appartient tous. Malgré les tentatives de nos détracteurs, nous n’allons jamais laisser tomber ce pays».

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc-Gabon: les Lions déçoivent encore (VIDEOS)

Le Maroc s'est incliné (2-3) face au Gabon lors d’un match amical disputé ce mardi soir au Grand stade de Tanger