La dernière visite du roi de Jordanie au Maroc continue de faire réagir

La forte volonté exprimée par le roi Mohammed VI et le roi Abdallah II pour renforcer les relations fraternelles entre les deux pays et de les hisser au niveau d’un partenariat stratégique donnera, sans aucun doute, un nouvelle impulsion aux liens bilatéraux « , a indiqué Imad Omar, un homme d’affaires jordanien.

Les deux Royaumes regorgent de réelles opportunités dans un certain nombre de domaines qui peuvent être mobilisées au profit des deux pays et des deux peuples frères, d’où l’engagement des dirigeants des deux pays à établir des projets concrets dans des domaines spécifiques tels que l’énergie, l’agriculture et le tourisme, a souligné Omar dans une déclaration à l’agence MAP.

Et d’ajouter que la relation entre le Maroc et la Jordanie est très forte et stratégique, mettant l’accent sur la nécessité de tirer profit des relations fraternelles entre les deux pays pour promouvoir davantage la coopération économique mutuellement bénéfique.

Il existe plusieurs domaines prometteurs, notamment l’énergie, le tourisme, l’agriculture, la technologie et les infrastructures, que l’on peut développer bilatéralement et y travailler pour parvenir à l’intégration économique , a-t-il relevé, notant que le Maroc occupe une position de leader dans le domaine des investissements au niveau du continent africain.

La Jordanie veut bénéficier de la grande expérience acquise par le Maroc et du grand développement qu’il a connu dans divers domaines, notamment dans les secteurs du tourisme, des énergies renouvelables, du logement économique et des technologies de pointe, a poursuivi Omar, mettant en avant l’importance du centre de formation professionnelle qui sera mis en place dans son pays sous Hautes instructions du roi Mohammed VI.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page