Le drame d’Imlil arrive au Parlement

Le double meurtre d’Imlil qui a secoué le Royaume et qui a coûté la vie à deux touristes étrangères, l’une Norvégienne et l’autre Danoise, suscite toujours de nombreuses réactions tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Maroc. Happée par le mouvement, la Chambre des représentants est enfin, serions-nous tentés de dire, sortie de son assourdissant silence pour clarifier sa position et ses ressentiments envers ce terrible crime.

Le Conseil des représentants, une semaine après le dramatique événement, a, in fine, fermement condamné cet acte criminel, qui selon nos élus ‘’n’a rien à voir avec les valeurs de notre véritable religion, notre culture et les traditions du peuple marocain’’.

Au cours de sa réunion hebdomadaire, la Chambre des représentants a exprimé sa profonde désapprobation à l’encontre des criminels qui ont sévi dans la province du Haouz après avoir fait allégeance au groupe terroriste Daech. Nos membres de la Chambre des représentants ont en outre profité de la réunion hebdomadaire pour présenter leurs chaleureuses condoléances aux familles des victimes norvégienne et danoise.

Cela étant, on rappelle que rien qu’au cours de la journée d’hier, le Bureau Central d’Investigation Judiciaire (BCIJ), qui diligente toujours son enquête sur cette sordide affaire, a arrêté neuf personnes dans les villes de Marrakech, Essaouira, Sidi Bennour, Tanger et Chtouka Ait Baha. Tous sont soupçonnées de liens avec les auteurs de l’acte terroriste ayant entraîné la mort des deux jeunes filles scandinaves.

M.J.K


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page