Encore une polémique entre le Maroc et la Mauritanie

Nouakchott ne cesse de porter des coups bas à ses relations avec Rabat. L’UPR (L’Union pour la République), le parti du président, vient de boycotter la cérémonie organisée par l’ambassade du Maroc à l’occasion de la fête du trône.

Au lendemain de la célébration de la fête du trône par l’ambassade du royaume en Mauritanie, la polémique bat son plein.

En effet, le parti du président, Mohamed Ould Abdel Aziz, s’est illustré par son absence aux festivités commémorant le 17e anniversaire de l’intronisation de Mohammed VI et reproche à la représentation diplomatique de l’avoir exclu de la liste des invités.

Faux, répond l’ambassade du Maroc en soulignant que l’UPR a été le premier parti à avoir reçu une invitation officielle et que son absence ne peut être imputée à une quelconque négligence de la part de la mission diplomatique. Par conséquent, « la polémique à ce sujet n’a pas lieu d’être ».

Depuis quelques semaines, les relations entre le Maroc et la Mauritanie traversent une zone de turbulence suite au ralliement de Nouakchott aux thèses du Polisario et de l’Algérie au sujet du Sahara marocain.

T. J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page