Karim Tazi retourne sa veste et apporte son soutien au PSU

Après avoir soutenu le PJD, Karim Tazi s’est senti déçu et a préféré, cette fois-ci, soutenir un parti de la gauche émergente.

Lors des précédentes élections législatives, le milliardaire Karim Tazi, patron de Richbond, avait voté PJD et l’a fait savoir à grande échelle. Mais il a vite déchanté et a critiqué ouvertement Benkirane et ses camarades.

Cette fois-ci, à l’approche des élections du 7 octobre, Karim Tazi semble avoir choisi un camp diamétralement opposé à celui d’il y a cinq ans. En effet, et à la surprise générale, Karim Tazi a opté pour le Parti socialiste unifié de Nabila Mounib. Son sponsoring pour ce parti se limitera, cependant, à la prise en charge des frais d’impression de tous les supports écrits du parti pour la campagne électorale à l’échelle nationale: affiches, banderoles, papillons et même un ouvrage rassemblant plusieurs articles de Mohamed Sassi.

Détail très important: ceux qui se sont étonnés du soutien de Karim Tazi à un parti de gauche, doivent savoir qu’il ne fait que perpétuer une tradition familiale, puisque son défunt père était l’un des soutiens financiers du parti communiste marocain, du parti de la libération et du socialisme et du parti du progrès et du socialisme et fut un grand ami d’Ali Yata. Tel père, tel fils !

T.J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page