Interdiction des déplacements: le PAM parle de « punition collective »

Le Parti Authenticité et modernité (PAM) a vivement critiqué la décision du gouvernement d’interdire le déplacements vers et à partir de huit villes. Un communiqué du bureau politique du parti a considéré la décision comme une « punition collective » aux marocains.

Le communiqué tient le gouvernement responsable de « toutes les répercussions négatives, des dangers et de la panique qu’ont vécu  les citoyens ». Le bureau politique du PAM considère que « Si les autorités du pays ont réussi à faire face à la pandémie grâce à la stratégie royale… Le gouvernement porte atteinte à tous les efforts fournis avec ses décisions bâclées ».

A cet effet, le bureau politique du PAM déclare qu’il retire son soutien au gouvernement. Dont il a fait preuve tout au long de la période d’état d’urgence sanitaire.  Et d’ajouter qu’il « est désormais sûr que le gouvernement  manque d’orientation. Et qu’au lieu d’investir dans les efforts fournis les derniers mois, le gouvernement s’attèle à les gâcher, et créer une atmosphère de colère et de tension.  »

Par ailleurs, le PAM dénonce le discours inconstant du gouvernement qui « Tantôt encourage à soutenir le tourisme intérieur, et ferme la porte au déplacements quelques heures après ».

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: malgré l’interdiction, des citoyens se ruent vers la gare de l’Oasis (PHOTOS)

Plusieurs citoyens des villes concernées par l'interdiction de déplacements tiennent à les quitter afin de passer l'Aid en famille.