Impôts: Elalamy fait avancer le dossier, El Othmani s’active 

Moulay Hafid Elalamy©DR
Le Chef du gouvernement a rassuré les commerçants et les professionnels. Il a annoncé la suspension des dernières mesures relatives au système informatique de facturation, dans l’attente des rencontres prévues entre les départements gouvernementaux concernés et toutes les parties représentant les catégories des commerçants et les professionnels.
L’objectif est d’examiner les difficultés et de trouver les solutions adéquates.

Ces mesures importantes font suite aux dernières décisions de Moulay Hafid Elalamy qui a décidé de prendre les choses en main. Selon des sources autorisées qui se sont confiées à Le Site info, c’est grâce à l’intervention d’Elalamy, qui a enclenché les négociations, que le gouvernement a pris les devants pour trouver des solutions.

Dans le cadre du suivi des revendications des commerçants par la tutelle du secteur, le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, organise en effet une réunion, mercredi 16 janvier, avec les chambres de commerce et d’industrie et les représentants des commerçants, en présence des Directions Générales des Impôts et des Douanes. L’Association marocaine des distributeurs de Produits de Grande Consommation “Tijara 2020”, présidée par Moncef Belkhayat, sera également présente.

Cette réunion qui amorce le dialogue entre les parties concernées, fait suite à l’appel lancé par le ministre aux commerçants pour présenter leurs revendications de façon organisée, à travers les Chambres de commerces et les associations professionnelles des commerçants.
El Othmani affirme que l’ensemble des mesures prises dans la loi de finance concernant le secteur de la distribution et du commerce de gros vont être suspendues: application de la facture électronique, application de l’identifiant commun aux entreprises ICE dans les factures, augmentation de la cotisation minimale de 0,5 à 0,75%…

El Othmani a indiqué ce jeudi qu’il suit de près ce sujet avec les ministres de l’Economie et des finances, de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique et de l’Intérieur, exprimant sa disposition à intervenir et à trouver une solution à “tout dépassement inacceptable”.

Dans ce sens, il a évoqué une autre réunion prévue lundi prochain entre la Direction générale des impôts (DGI) et l’Administration des Douanes et Impôts Indirects avec les représentants des commerçants pour débattre de toutes les questions et régler toutes les problématiques qui se posent, le but étant de trouver les solutions adéquates.

El Othmani a réitéré la disposition du gouvernement d’examiner toutes les propositions présentées par les associations, les organisations et les syndicats professionnels pour parvenir à des solutions équilibrées prenant en compte l’intérêt des commerçants, des entreprises et de l’économie nationale, et ce à travers une dialogue franc et constructif.

Soufiane Laraki

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 262 personnes

A l'occasion de l'anniversaire de la Révolution du roi et du peuple, le roi Mohammed VI, a accordé sa grâce à 262 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume, annonce le ministère de la Justice dans un communiqué.