IGR: les retraités s’insurgent contre le “niet” du gouvernement El Othmani

La montagne a accouché d’une souris! Et les retraités qui comptaient , enfin, ne plus être assujettis à l’IGR (Impôt général sur le revenu) ont été désagréablement surpris par le veto inique du gouvernement El Othmani, rapporte le quotidien Al Massae.

En effet, et contre toute attente, l’Exécutif s’est opposé à l’amendement concernant les retraités de l’exonération de l’IGR. Sachant qu’ils ne sont plus en activité et que leurs maigres pensions continuent, toutefois, à être ponctionnées et ne bénéficieront donc pas de la défiscalisation souhaitée de leurs retraites.

Le veto gouvernemental vient à point pour sauver la face à certains partis politiques qui ne savaient à quel saint se vouer pour répondre aux attentes légitimes des retraités marocains, ajoute la même source.

L’amendement proposé par le groupe de la Confédération démocratique du travail CDT, vendredi dernier à la séance plénière de la Chambre des conseillers, concernant l’exonération totale de l’IGR des pensions de retraite, est donc resté lettre morte, par la volonté inique du gouvernement.

De ce fait, le rideau a donc été baissé concernant le PLF 2020, avec l’adoption par la majorité des membres de la Première chambre du Parlement du texte soumis au vote, dans le cadre d’une deuxième lecture.

L.A.( avec R.T.)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un autre pays africain ouvre un consulat général à Laâyoune

Il s'agit de la troisième représentation diplomatique inaugurée à Laâyoune, après le consulat honoraire de Côte d'Ivoire, ouvert en juin dernier, et le consulat général de l'Union des Comores, qui a commencé à offrir ses services en décembre.