Hirak: Ali Belhaj fustige le rôle des partis politiques

C’est sur sa page Facebook que Ali Belhaj, co-fondateur et membre du bureau politique du Parti Authenticité et Modernité, a commenté les événements du Rif, en pointant du doigt l’absence des partis politiques dans la gestion de crise. Dans cette déclaration, Ali Belhaj appelle à un examen de conscience de l’ensemble des partis politiques, dont le PAM, qui président le conseil régional Tanger-Tetouan-Al Hoceima.

Pour Ali Belhaj, « s’il est un fait incontestable pour ce qui se passe à El Hoceima, c’est bien l’absence des corps intermédiaires. En ce qui concerne les partis politiques, il est clair qu’ils n’ont pas joué leur rôle… Ils n’ont pas relayé les besoins de la population, ne l’ont pas encadrée dans la contestation, et ne sont pas là pour négocier une solution à la crise. Car il s’agit bien d’une crise. Mais celle-ci peut être également salutaire car elle peut-être une occasion de se remettre en question. Comment redevenir un corps intermédiaire efficace, crédible, écouté et suivi par la population? Cette question, nous devons nous la poser et ne pas jouer à la politique de l’autruche en niant la réalité… Le pays en a besoin ».

F.R.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page