HCP: Ahmed Lahlimi s’apprête-t-il à jeter l’éponge?

Une source concordante vient de révéler, il y a deux jours, qu’Ahmed Lahlimi Alami, est sur le départ de ses fonctions à la tête du Haut-Commissariat au Plan (HCP).

La même source assure que Lahlimi Alami annoncera bientôt que l’heure de la retraite a sonné. Ceci, après presque une décennie et demie en tant que Haut-Commissaire au Plan, depuis octobre 2003.

C’est pendant qu’il présentait son rapport, de cela deux jours, sur le Budget économique et prévisionnel, sous l’Hémicycle, qu’Ahmed Lahlimi Alami avait annoncé sa prochaine retraite. S’adressant aux élus de la Nation, il avait déclaré: “C’est sans doute l’ultime fois que je présente devant vous le rapport du Budget économique et prévisionnel du HCP”.

À rappeler que Lahlimi Alami avait occupé le poste de ministre des Affaires générales au sein du gouvernement d’alternance de Abderrahman El Youssoufi. En 2003, il avait été désigné à la tête du HCP, poste qu’il occupe jusqu’à nos jours.

Lequel poste avait été vivement critiqué par ses “amis” ittihadis qui lui avaient reproché son “éloignement” de l’USFP et sa “mutation incompréhensible” d’homme portant des valeurs en technocrate au service de l’Etat et profitant de “largesses et de privilèges”.

Selon plusieurs observateurs, le parti islamiste ne verra pas d’un mauvais oeil le départ de Lahlimi Alami. Tout au contraire, le Parti de la Justice et du Développement (PJD) d’El Othmani bénira cette retraite d’un homme qui n’avait eu de cesse d’entrer en conflit frontal avec les PJDistes et avec d’autres responsables politiques. Et dont les statistiques concernant le développement économique et urbaniste, les facteurs du chômage et de la fertilité, le pouvoir d’achat des Marocains, le coût de la vie en dérangeaient plus d’un.

Ceux-là même qui accusaient Ahmed Lahlimi Alami de “politiser” l’action du Haut-Commissariat au Plan. En fin de compte, sur le départ ou non de Lahlimi, “Dieu reconnaîtra les siens”! La conscience, la citoyenneté et la responsabilité politique de tout un chacun sauront également! Un jour ou l’autre!

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Chômage au Maroc: ça ne s’arrange pas

Le taux de chômage a augmenté à 9,4% au titre du troisième trimestre de 2019 contre 9,3% durant la même période un an auparavant, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).