Habib El Malki recadre certains politiciens d’Europe

Le Président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, recadre les politiciens d’Europe qui font du sujet des droits de l’Homme au Maroc, un moyen de gagner des voix.

Saisissant l’occasion de son entrevue, hier lundi à Rabat, avec Hayke Veldman, vice-président de la commission du commerce extérieur et de la coopération au développement au sein de la Chambre des Représentants néerlandaise, El Malki a mis l’accent sur l’ignorance d’un certain nombre de parlementaires néerlandais sur la réalité de la situation au Maroc.

A  l’égard de Veldman, qui est actuellement en visite au Maroc à la tête d’une délégation des membres de la commission, El Malki a dénoncé l’absence d’objectivité et la prédominance de l’obsession électorale parmi certains d’entre ces parlementaires.

Il a souligné que le Maroc est un partenaire stratégique pour l’Europe et contribue à préserver sa sécurité, et c’est un pays ami de tous les pays démocratiques qui respectent les droits de l’Homme, ajoutant: “Nous croyons au dialogue démocratique, et le Maroc est un Etat souverain qui ne permet à aucune partie de s’immiscer dans ses affaires intérieures. Nous devons tous en tant que parlementaires agir pour rétablir la confiance et renforcer les relations entre les deux pays”.

Et de braquer le projecteur sur un autre sujet d’actualité pour le partenaire néerlandais. L’Europe étant à un tournant stratégique, après la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne, les 27 ont pour priorité de rechercher des solutions aux problèmes dont souffrent ces pays.

“Les Pays-Bas, en tant que l’un des pays fondateurs de l’Union Européenne, est plus concerné que les autres Etats par cette question, qui devrait avoir la priorité par rapport aux questions d’autres pays ne le concerne pas” a-t-il ajouté.

De son côté, le vice-président de la commission du commerce extérieur et de la coopération au développement au sein de la Chambre des Représentants néerlandaise, a affirmé que sa visite au Maroc entend consolider les relations bilatérales dans le domaine commercial en particulier.

“Nous voulons explorer de nouveaux horizons pour la coopération économique et commerciale dans les deux pays, et nous aspirons à être partenaires avec vous”, a-t-il déclaré.

Mohamed Fizazi (Source: Les Eco)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tinghir : le premier cas de guérison du coronavirus quitte l’hôpital

Le premier cas de guérison du nouveau Coronavirus (Covid-19) au niveau de la province de Tinghir a quitté jeudi l’hôpital de proximité de Kelâat M'gouna, après avoir achevé son traitement avec succès.