Gouvernement: Saad Eddine El Othmani entame sa course contre la montre

Bousculé par le temps, le Chef de gouvernement désigné s’active à vouloir boucler l’affaire de la constitution du gouvernement dans les délais qui lui avaient été impartis.

El Othmani disposait de quinze jours pour mettre en place une équipe performante et répondant aux attentes des Marocains, comme le souhaite le Souverain.

La moitié du travail a été réalisée, notamment pour la constitution d’une majorité rassemblant six partis. Mais il reste l’architecture du gouvernement, la répartition des postes ministériels, ainsi que la préparation de la déclaration gouvernementale. Après tout cela, il faut que le Roi soit convaincu du choix des ministres pour les nommer officiellement.

Pour toutes ces questions, Saad Eddine El Othmani s’adresse au Cabinet royal et soumet ses projets aux Conseillers du Souverain. Tout doit se faire avant le 14 avril, date de l’ouverture de la session de printemps de la Chambre des représentants.

Les concertations vont devoir, en principe, dégager la première mouture du gouvernement et sa structuration, lesquelles seront examinées, et sans doute adoptées par les leaders des partis politiques formant la coalition gouvernementale.

Il faut dire que le temps presse et que le Maroc a perdu presque six mois en diatribes creuses et en polémiques stériles.

T.J


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page