Gouvernement: Daoudi, partira, partira pas?

Cela fait déjà deux semaines que Lahcen Daoudi a souhaité déposer les armes. Que cela s’appelle demander à être déchargé de ses fonctions ou démissionner de son poste, le résultat est du pareil au même. Il découle de la participation du ministre des Affaires générales et de la gouvernance au sit-un du personnel de Centrale Danone devant le Parlement. Le sort de Daoudi en est-il pour autant scellé?
Pour Hafid Zhiri, professeur de sciences politiques, la démission du ministre suit son cours normal car le roi Mohammed VI n’a pas encore annoncé sa décision sur le sujet. Il a ajouté, dans une délaration à Le Site info, que le Souverain est la seule personne habilitée à trancher dans un cas pareil. « Le roi seul peut décider d’accepter la démission de Lahcen Daoudi ou la refuser. Nous en saurons sûrement plus prochainement », conclut-il.
A rappeler que la présence du ministre des Affaires étrangères et de la gouvernance, aux côtés du personnel de Centrale Danone, entreprise visée par la campagne de boycott, avait suscité une large polémique et que même certains parmi « frères » PJDistes, dont El Othmani, en avaient pris ombrage.
L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page