Gabon: Bourita répond aux rumeurs de présence militaire marocaine

Des médias avaient affirmé qu’il y avait une “présence de militaires marocains à Libreville”, du fait de la présence du roi Mohammed VI au Gabon.

Le ministre des affaires étrangères, Nasser Bourita, a exprimé son “étonnement” concernant ces rumeurs. Il a déclaré à l’AFP qu’il n’y a “aucune présence militaire marocaine” au Gabon.

Rappelons que des médias gabonais avaient annoncé lundi matin des “coups de feu et un message de prise de pouvoir par des militaires”. Des militaires ont lu à la radio d’Etat un message dans lequel il est dit qu’un “Conseil national de restauration” allait être mis en place au Gabon en l’absence de Ali Bongo, toujours en convalescence au Maroc. Notons que le président était hospitalisé à Rabat. Des coups de feu ont été entendus près de la Radio Télévision Gabonaise (RTG), au centre ville. “Des blindés des forces de sécurité gabonaises bloquaient à 7 heures l’accès à ce boulevard”, ajoute l’AFP.

L’Union africaine déclare qu’elle “condamne fermement” la tentative de coup d’Etat au Gabon. “L’Union africaine (UA) condamne fermement la tentative de coup de ce matin au Gabon. Je réaffirme le rejet total par l’UA de tout changement inconstitutionnel de pouvoir”, a tweeté Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA.

Le porte-parole du gouvernement a ensuite indiqué que “le calme est revenu, la situation est sous contrôle”, dans une dépêche de l’AFP. La situation a finalement été rétablie, et certains médias ont profité de l’occasion pour évoquer une présence militaire du Maroc au Gabon. Une information erronée.

S.L. (avec agences)

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce lundi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du lundi 20 mai.