Formation du gouvernement: El Othmani remet les pendules à l’heure avec son parti

Contrairement à ce qui a été véhiculé par les militants et les contingents électroniques du PJD quant aux concessions du Chef de gouvernement désigné, Saad Eddine El Othmani a tenu à éclaircir plusieurs points lors d’une rencontre avec le groupe parlementaire de son parti.

Ainsi, selon ses dires, les consultations pour la formation du gouvernement se sont faites en parfaite coordination avec le Secrétariat général du parti. Et c’est ainsi qu’ont été prises toutes les décisions y compris celle d’inclure l’Union socialiste des forces populaires au gouvernement.

Sur ce point justement, El Othmani a précisé que le Secrétariat général, a examiné cette question et pris la décision unanimement sur la base d’un seul principe. Il s’agissait ou bien d’accepter l’USFP ou de refuser dès le départ la désignation d’un leader du PJD en remplacement de Benkirane. Par conséquent, le rejet de ce parti aurait signifié un retour à la case départ.

Concernant son action à la tête du gouvernement, El Othmani a réitéré son engagement à ne céder en rien de ses prérogatives politiques et constitutionnelles.

A noter que mardi, le nouveau gouvernement se réunira pour examiner le projet du programme gouvernemental aux fins de son adoption et présentation mercredi devant les représentants de la Nation.

T.J

Articles similaires

Suggestions d’articles

El Othmani a réussi à convaincre El Azami

Driss El Azami El Idrissi est revenu sur sa décision de démissionner de sa fonction de président du groupe parlementaire PJDiste. Et ce, grâce au efforts conjugués de Saâeddine El Othmani et d'autres ténors du parti islamiste.