Fermeture des restaurants: « une décision irréfléchie », selon Amina Mae El Ainine

La députée PJDiste et polémique Amina Mae El Ainine, a estimé que la décision prise, lundi, par le gouvernement de fermer les restaurants de Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger, pendant trois semaines, est « une décision irréfléchie ».

«Le virus ne se propagera pas et ne se déplacera pas parmi les personnes assises dans un café en train de parler et de prendre leur boisson! La prévention, c’est de s’abstenir de manger. Dès qu’un plat est servi, le virus fait son apparition», a-t-elle lancé sur le ton de l’ironie dans un post sur sa page Facebook.

La parlementaire, qui n’en est pas à sa première polémique, a assuré que c’est là son avis, en tant que citoyenne surprise de la fermeture des restaurants au moment où les cafés restent ouverts.

Il est à rappeler qu’alors que le milieu des restaurateurs se préparait à compenser son manque à gagner, à l’occasion des fêtes de fin d’année, propices aux célébrations et aux sorties entre amis et en famille, le gouvernement a annoncé, lundi, un couvre-feu nocturne national de 21h à 6h du matin et la fermeture des restaurants et cafés dans les principales villes touristiques du Royaume, Agadir, Tanger, Casablanca et Marrakech. Dans les autres villes du pays, les restaurants et les cafés ont été sommés de fermer à 20h.

S.H.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page