Exploitation des mosquées: le PJD fait face à de lourdes accusations

Clash entre le parti de la Lampe et le ministère des Habous et des affaires islamiques! En cause, l’exploitation de certains lieux du culte pour des raisons autres que religieuses.

C’est ainsi, selon des sources concordantes, que Saâeddine El Othmani, patron du parti islamiste, et ses “frères” se sont insurgés contre une récente décision d’Ahmed Taoufiq.

En effet, le ministre des Habous et des affaires islamiques vient d’interdire la collecte d’argent sonnant et trébuchant, à l’intérieur où la porte des mosquées. Ces collectes serviraient, selon leurs initiateurs, à financer des actions d’assistance et de bienfaisance publiques.

Résultat des courses, une effervescence certaine est en train d’envenimer les relations entre le ministre de tutelle et des dirigeants PJDistes. Il est sous-entendu, d’après les mêmes sources, que cette interdiction aurait été motivée par le fait que l’exploitation des mosquées servirait plutôt à des fins politico-politiciennes.

Alors que ces lieux de culte devraient rester des maisons sacrées de Dieu, neutres, où se rassemblent les musulmans pour des prières communes.

Ben Brahim

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un journaliste égyptien commente le discours Royal

Le discours Royal à l'occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple reflète le souci du roi Mohammed VI de garantir un avenir prometteur, a indiqué le journaliste égyptien, Soulaymane Jouda.