Evasions fiscales dans les régions du sud: le début de la fin ?

KIOSQUE – Le problème des privilèges fiscaux dans les régions du sud n’a pas fini de susciter la curiosité. Le Conseil économique et social a révélé leur présence.

Dans un communiqué relayé par Akhbar Al Yaoum, Mohamed Bousaïd, ministre de l’économie et des finances, a cité les mesures entreprises pour lutter contre l’évasion fiscale de certaines entreprises qui ont leur siège au sud et dont les activités ont essentiellement lieu au nord du Maroc.

Il a précisé que le ministère de l’économie et des finances a pris plusieurs décisions juridiques et organisationnelles, afin de régler le fonctionnement de toutes les entreprises marocaines, quel que soit le lieux du siège social.

Il a rappelé que le 21 décembre 2012, trois décisions officielles ont été appliquées dans les municipalités de Laâyoune, Es-Semara et Dakhla, afin d’éradiquer les évasions fiscales et de contrôler le paiement de l’impôt sur le revenu de chaque entreprise.

Il a aussi ajouté que bientôt, des délégations des bureaux des impôts seront installées dans ces trois villes. Leurs bureaux seront dotés de programmes informatiques performants et d’un personnel qui veillera à changer les mauvaises habitudes.

Toujours d’après Akhbar Al Yaoum, le ministre n’a pas manqué de démontrer et de justifier que lui-même et ses équipes sont en train de contrôler la totalité des entreprises qui ne respectent pas la loi des impôts.

M.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page