Espagne: Karima Benyaich rencontre le maire de Madrid

L’ambassadeur du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, a eu, ce jeudi à Madrid, des entretiens avec le maire de la capitale espagnole, José Luis Martínez-Almeida, dans le cadre du renforcement de la coopération décentralisée.

Au cours de cette rencontre, Benyaich a exposé les avancées du Maroc au cours de ces deux dernières décennies, mettant un accent particulier sur les différentes étapes de la régionalisation avancée, le renforcement du rôle des collectivités territoriales ainsi que les mutations opérées au niveau de l’aménagement de certaines métropoles du Royaume.

A cet égard, Benyaich a évoqué l’opportunité de réaliser un partenariat entre la ville de Rabat et la capitale espagnole, qui viendrait consolider davantage la volonté commune de renforcer la coopération décentralisée et ce, à travers un échange d’expertises, notamment, en matière de digitalisation des procédures administratives, mais aussi par le biais d’actions concrètes à vocation culturelle et socio-éducative.

A ce propos, le responsable espagnol a témoigné un intérêt particulier pour mener à bien cette initiative et a fait montre de son entière disposition à effectuer une visite de travail au Maroc pour tracer les contours de ce partenariat.

Benyaich a, par ailleurs, souligné l’importance que représente la communauté marocaine installée en Espagne, notamment à Madrid, et qu’il serait judicieux d’organiser un certain nombre d’activités visant à consolider leur intégration et développer davantage la connaissance mutuelle entre les deux pays.

Almeida a, de son côté, indiqué que la municipalité de Madrid organise un certain nombre d’activités qui promeuvent le vivre ensemble. A cet effet, les deux parties se sont accordées pour organiser des actions qui s’inscrivent dans cette dynamique.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Contribution sociale de solidarité: nouvelles précisions du gouvernement

Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration, Mohamed Benchaâboun, a affirmé mercredi à Rabat, que 99% des entreprises et 92% des salariés ne sont pas concernés par la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices et les revenus au titre de l'exercice 2021