Enseignement des matières scientifiques en français: ceux qui ont voté contre

Voilà qui est, enfin, fait! Le projet de loi-cadre n°51-17 a été adopté, à la majorité des voix par la Chambre des représentants, lundi dernier.

Il s’agit, pour rappel, du projet relatif à la réforme du système de l’Education, de la formation et de la recherche scientifique, dont l’une des dispositions stipule l’enseignement de certaines disciplines scientifiques dans des langues étrangères.

En l’occurrence, et principalement, la langue de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, dont certains détracteurs (et non des moindres!) avaient inscrit et continuent à inscrire leur progéniture dans des établissements de la Mission française ou dans des écoles privées privilégiant le français au détriment de l’arabe.

Ainsi, ce sont 241 voix qui ont voté en faveur dudit projet, réparties entre plusieurs partis politiques. A savoir, le Parti de la Justice et du Développement(PJD); le Parti Authenticité et Modernité (PAM); le Rassemblement national des indépendants (RNI); le Mouvement populaire (MP); le Parti du progrès et du Socialisme (PPS); l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et l’Union constitutionnelle (UC).

Quatre parlementaires ont voté contre. Il s’agit d’El Mokrie Abouzaid El Idrissi et Mohamed Othmani(PJD), de Omar Balafrej et Mostafa Chanaoui( FGD).

Quant aux abstentions, elles étaient au nombre de 21, toutes istiqlaliennes ( PI).

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Change: le Dirham s’apprécie face à l’Euro en juillet

Le dirham s'est apprécié de 0,78% contre l'euro et de 0,09% vis-à-vis du dollar américain en juillet 2019, selon Bank Al Maghrib (BAM).