Enseignement: ce que compte faire Amzazi pour la rentrée

Le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi, a annoncé, lundi à Rabat, la création, au titre de l’année scolaire 2018-2019, de 87 établissements scolaires relevant des cycles primaire, secondaire collégial et secondaire qualifiant, dont 37 en milieu rural.

En réponse à une question orale à la chambre des représentants sur les préparatifs relatifs à la rentrée scolaire 2018-2019, Amzazi a fait savoir qu’il s’agit de 38 établissements d’enseignement primaire (14 en milieu rural) en sus de 10 écoles communautaires, de 29 établissements d’enseignement secondaire collégial (15 en milieu rural) et de 20 établissements d’enseignement secondaire qualifiant (8 en milieu rural).

Le ministère a pris toutes les mesures nécessaires à même d’assurer la réussite de la prochaine rentrée scolaire, a-t-il affirmé, notant qu’il a été procédé à l’élaboration d’une carte scolaire préliminaire ayant permis l’identification des besoins pour faire face au problème de sureffectif et des classes regroupant plusieurs niveaux, le lancement de l’opération d’inscription à la première année du cycle primaire, qui s’est déroulée du mois d’avril jusqu’au 16 juin dernier, outre la poursuite de la mise à niveau des différents établissements d’enseignement et l’élargissement de l’offre scolaire.

Il a été procédé également au recrutement par contrat et formation de 20.000 enseignants au niveau des Académies régionales de l’éducation et de la formation, a expliqué Amzazi, notant qu’ils seront affectés avant la prochaine rentrée scolaire.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Les habitants d’un bidonville à Casa: “Nous ne sommes plus Marocains!” (VIDEO)

Ain Sbaa, à Casablanca, est sur des charbons ardents.