El Ouafa comme ligne rouge pour l’entrée de l’Istiqlal au gouvernement

Le différend entre Chabat et El Ouafa n’est pas seulement personnel. Il a pris au fil du temps une dimension politique qui déterminera la position de l’Istiqlal lors des négociations pour la formation du gouvernement.

Parmi les causes qui pourraient entraver l’entrée au gouvernement du parti de l’Istiqlal, il y a la question très épineuse de Mohamed El Ouafa. En effet, le comité exécutif du parti de la balance a décidé à l’unanimité, à l’issue de sa réunion lundi soir, dans le sillage de la nomination de Benkirane, de rompre immédiatement toute négociation avec le chef du gouvernement s’il propose Mohamed El Ouafa à un poste ministériel.

Or, de source proche du PJD, plusieurs membres du secrétariat général du parti de la lampe sont attachés à El Ouafa et proposent de le reconduire à la tête du ministère de l’éducation nationale pour poursuivre les réformes qu’il avait entreprises.

Le différend entre Hamid Chabat et Mohamed El Ouafa remonte à la crise ministérielle que la sortie du gouvernement du parti de l’istiqlal a provoquée. El Ouafa, alors ministre de l’éducation nationale, a refusé de se plier à la consigne de son parti et a été nommé dans le gouvernement Benkirane 2, au poste de ministre des affaires générales.

T. J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page