El Othmani coupe l’herbe sous le pied de Benkirane

Cela s’appelle couper l’herbe sous le pied de son prédécesseur! Ou, pour ceux qui aiment le jeu de dames, damer le pion à son “frère”!  Dans les deux cas, c’est ce que Saâeddine El Othmani vient de faire en s’enorgueillant du bilan positif du gouvernement dont il est à la tête, en comparaison avec celui de Abdelilah Benkirane.
Lors de la séance plénière du Congrès du parti de la Lampe, Région Rabat-Salé-Kénitra, le chef de gouvernement et secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement, a assuré que le bilan de l’Exécutif, depuis deux année “est positif et honorable”. Et de préciser que l’on a pu créer beaucoup plus de postes d’emploi que ne l’a fait le gouvernement précédant pendant tout un mandat!
Saâeddine El Othmani a également ajouté que d’autres chantiers sont, soit déjà concrétisés, soit en voie de l’être et qu’il compte prochainement en faire part à l’opinion publique.

D’un autre côté, il n’a pas manqué d’envoyer des messages forts aux membres de son parti et ce, en affirmant que l’union est le seul moyen idoine pour parvenir à des accords consensuels. Dans le cas contraire, le report des débats est nécessaire jusqu’à ce que l’unanimité se fasse sur telle ou telle question.
Quant aux responsabilités de chacun au sein du parti, elles sont définies par les différentes instances du PJD, assène El Othmani: “Nous choisissons les candidats à même d’assumer les responsabilités qui leur incomberont, selon le règlement interne. Et dans ce cas, nous apportons notre soutien aux élus et nous évitons de leur mettre des bâtons dans les roues. Ceci, afin qu’ils puissent réussir ce qu’ils entreprennent”, a également clamé le secrétaire général du parti islamiste.
De même qu’El Othmani a tenu à rassurer les congressistes sur la pérennité du PJD et son avenir, “si vous restez au niveau!”, a-t-il tempéré. Et ce, malgré les difficultés qu’a connues le parti après la constitution de l’équipe gouvernementale, ainsi que la polémique autour un éventuel troisième mandat de Benkirane, a-t-il affirmé.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un leader du PJD veut des élections anticipées

Le PJDiste a proposé que des élections anticipées soient tenues conformément à un projet de décret qui devrait être adopté par le Conseil de gouvernement.